Vous êtes un habitué du Café, ou peut-être venez-vous de le découvrir ? Dans tous les cas, bienvenue sur ce site ! Aujourd’hui, nous allons parler de… ah bin, du Café des Récits, tiens. Je vais vous en dire un peu plus sur ma démarche à travers ce projet.

Ce qu’on trouve au Café

Le but de ce site internet, c’est de vous permettre de vous distraire principalement avec des Illustrés Dynamiques (« I.D. » pour les intimes). Les I.D. sont des sortes de BD digitales qui s’étendent sur plusieurs épisodes. Du coup, au Café, vous trouverez des I.D. évidemment ; mais aussi une partie blog pour communiquer avec vous, montrer comment je travaille et ce qui m’inspire, raconter des anecdotes et des mini-récits sur les univers représentés…

Qui a le droit d’entrer au Café ?

La partie blog est accessible à tous. Suite à ma parution sur les méchants de fiction, sur laquelle j’avais tant de choses à dire et trop peu de lignes pour le faire, il est même possible que je propose à l’avenir des articles un poil plus pédagogiques sur les schémas narratifs, les inspirations artistiques… car décortiquer la fabrication d’une histoire me semble un thème passionnant et que ce soit en théorique ou en pratique, je continue d’en apprendre encore plus tous les jours à ce sujet.
En revanche les I.D. s’adressent plutôt aux ados-adultes (à partir de 15 ans), pas tant pour des raisons d’images et de scènes choquantes mais plutôt pour la maturité des sujets abordés et la psychologie des personnages (ça doit quand même rester un site consultable dans le bus, en salle d’attente, aux W.C., au bureau quand votre patron a le dos tourné…). Bon, vous me direz, à l’heure actuelle, les deux épisodes de l’Écharpe sortis ne donnent pas cette impression. Attendez de voir les récits à suivre. Dans tous les cas, si vous avez un doute, j’indiquerai toujours l’âge que je conseille personnellement afin d’apprécier l’histoire.

D’où vient ce projet ?

– De tous mes projets (abandonnés ou non) d’histoires que j’écris depuis toute petite et que j’ai maintenant envie de partager
– De ma passion pour les arts graphiques et narratifs
– A force de discussions avec mon entourage et de notre prise de conscience du fait que les spectateurs soient rarement réellement décisionnaires de ce qu’ils consomment en terme de divertissement et donc rarement satisfaits mais en même temps du fait que… laissez tomber, j’en ferai un article, ce sera plus simple.
Grâce à mon expérience pro hétéroclite qui me permet d’avoir énormément de compétences parmi celles nécessaires à la création / maintenance d’un tel site, j’ai pu commencer à envisager ce projet il y a quelques années. Puis en 2015, j’ai saisi une opportunité me permettant de me lancer à corps perdu dans le Café !

Quel en est le but ?

Mon vœu le plus cher serait qu’on kiffe tous ensemble en échangeant autour des univers que je vous propose…mais aussi de créer des histoires avec d’autres passionnés. Pourquoi ? Regardez Harry Potter (oui, je prends un exemple facile, je sais). Tout le monde le connaît, tout le monde sait à quoi il ressemble. Et pourtant il n’existe même pas ! Quand un groupe de personnes, qu’il soit tout petit ou à l’échelle mondiale, discute ensemble d’un même personnage, c’est un peu comme s’il existait vraiment ! Moi je trouve ça beau. Et vous ?
Alors, ça vous a donné envie de rester parmi nous ? Ne vous gênez pas, vous serez toujours le (la) bienvenu(e) sur cette place digitale. Vous nous trouverez aussi sur les réseaux sociaux, où plein de contenu inédit vous attend !

Qui se cache derrière l’écran ?

 

Nom : Audrey Ayassami

Profession : Exploratrice du web à travers le graphisme, le développement, la rédaction de contenus et les arts numériques.

Loisirs/passions : Lire, écrire, faire de beaux dessins, regarder les beaux dessins des autres, découvrir de nouvelles choses et faire courir mon chat Yuki derrière une patate.

Caractère : Fougueuse intérieurement mais timide en société.

Avec qui je travaille : Mathieu et Sarah me filent un coup de main de temps en temps, mais j’aimerais bien avoir plus de collaborateurs !